Connectez-vous

Pseudo :

 
 

Mot de passe :

 
 
Connexion automatique 
couronne

Annonces

24/07/15

Réouverture du forum !

22/07/15

Pré-réouverture du forum !

Votez pour le forum toutes les 2h !

top_sitetop_sitetop_sitetop_site
Forum définitivement fermé. Merci à tous d'avoir participé à cette aventure. Pour ceux qui souhaitent nous rejoindre, nous vous proposons une nouvelle histoire se déroulant au japon féodal ! Pour cela rendez vous sur le forum Reign Of Dynasties

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Une étrange disparition

Masculin Messages : 71
Age : 26
Faction : Humain

Niveau
Niveau:
73/100  (73/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Une étrange disparition Mer 13 Juin - 3:05
Un nouveau jour commença pour notre chimère loup, mais pas des plus banal. Aisu, toujours habillé de sa chemise ouverte, montrant ses quelques bandages recouvrant des cicatrices, faisait un tour en ville pour acheter de la nourriture, mais il fut interpellé par un homme criant au désespoir, semblant être issue d'une grande et importante famille à la vue de ses habits. Tout de suite, Aisu sentit que la chimère avait besoin d'aide et malgré une préférence pour la solitude, il décida d'écouter par curiosité et de juger s'il allait, ou non l'aider, suivant sa requête. Apparemment Duc, la chimère avait rassemblée un grand nombre de personnes pour répondre à sa requête, la plupart ayant tendu l'oreille à l'écoute du mot "récompense".
Une fois assez de monde rassemblée, le duc expliqua plus en détail sa demande. Sa fille, du nom de Aimee, était portée disparue depuis déjà quelques jours et il souhaitait engager des personnes pour la retrouver. La chimère avait supposé que sa fille avait été enlevée par une troupe de brigands et qu'il fallait s'aventurer dans les montagnes d'Ardamir. Déjà, des personnes quittaient l'assemblée, certaine d'entre elles ayant peur de quitter le territoire des chimère et de croiser des monstres, d'autres pensant qu'il s'agirait d'une perte de temps ou d'autres encore craignaient de s'attaquer à des brigands. L'assemblée présente autour du duc s'était vidée de moitié, la majorité des personnes dans le public n'étant la que par simple curiosité désormais. La chimère annonça donc que ceux désireux d'accomplir cette mission devaient le suivre, pour avoir plus de détail la-dessus.
Au final, une troupe de 3 personnes ayant accepté cette requête était présente sur le lieux du rendez-vous, dont faisait partie Aisu. Observant brièvement les 2 personnes qui deviendront surement ses compagnons de route, le loup se demandait pourquoi est-ce qu'ils avaient accepté de répondre à la requête du duc, peut-être pour la fortune ? Ou bien la gloire ? Dans le cas de Aisu, c'était uniquement parce qu'une partie au fond de lui ne pouvait l'empêcher d'aider son prochain, si celui-ci en avait vraiment besoin. Écoutant les détails sur la disparition de la fille du duc, la chimère loup resta silencieuse et une fois les explications terminées, il s'adressa au Duc et lui demanda d'un ton neutre s'il pouvait avoir un vêtement de sa fille pour mémoriser son odeur. Une fille de duc devait bien sur porter du parfum et avoir une odeur particulière, il pourra ensuite se servir de cette odeur pour pouvoir la reconnaitre sans l'avoir jamais vue auparavant.

C'est ainsi que le groupe s'aventura dans les montagnes d'Ardamir, Aisu étant un peu en retrait par rapport aux autres, il était resté silencieux durant tout le voyage, ne souhaitant pas établir de contact, ceci étant dans sa nature. N'ayant pas d'endroit précis où chercher, la chimère loup espérait que Alfera allait guider leur pas dans cette quête, par la présence d'indices qui pourraient les mener à Aimee et ainsi rendre service à un père désespéré.
Masculin Messages : 234
Age : 25
Faction : Humain
Métier : Technomancien

Niveau
Niveau:
78/100  (78/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Ven 15 Juin - 12:49
Alors que Sudal marchait en ville sans but précis, son attention fut attirée par quelque chose. Bien qu'il était dans un endroit très fréquenté, il ne s'attendait à un tel attroupement de personne. Effectivement beaucoup de chimères semblaient se rassembler à un même endroit. Intrigué, Sudal s'approcha pour satisfaire sa curiosité.

Il se fraya un chemin parmi la foule et découvris ce qui attirait tant l'attention. Un homme, surement issu de famille noble, appelait au secours. La loutre compris brièvement que sa fille avait été enlevée et qu'il offrait une récompense à ceux qui la lui ramèneraient. Il ne pouvait espérer mieux ! Sudal n'était ici que depuis peut de temps, il avait grandement du mal à gagner de l'argent mais il voyait surtout ici l'opportunité de se rapprocher des autres et de mieux d’intégrer. Il se porta donc volontaire pour aller sauver la jeune chimère, qui il ne fallait pas l'oublier, venait d'une famille riche.

Il se retrouva donc avec deux autres hommes. L'un avait une apparence que l'on aurait pu qualifier d'effrayante, mais le pirate savait qu'il ne fallait pas juger sur l'apparence, il en avait déjà fait les frais. N'étant toujours pas à l'aise avec les inconnues, il salua brièvement ses deux partenaires avant de se mettre en route. Il marchèrent en silence jusqu'aux montagnes d'Ardamir. Sudal profita du trajet pour observer un peut mieux les deux autres chimères. Il fut rassuré, ils n'avaient pas l'air du genre de personne qui lui causaient habituellement des ennuis . Le silence lui pesait tout de même, il étaient tout les trois calmes et posé et semblaient sérieux, mais le pirate aurait préféré une ambiance plus détendue. Si ils allaient devoir faire une mission ensemble, il aurait mieux fallu qu'il y est un minimum de conversation entre eux. D'autant que si Sudal voulait s’intégrer il allait falloir qu'il apprenne à parler aux inconnus, sans bien sur perdre sa nature méfiante, on est jamais trop prudent, et des personnes avec un mauvais fond il y en a dans le monde entier, et certaine le cache très bien. Quoi qu'il en soit il se sentait prêt à faire confiance à ses deux partenaire, au moins le temps de la mission, mais il allait falloir qu'ils communiquent pour se comprendre et se faire confiance.

Le temps passa plus vite qu'il ne le pensais, ils étaient déjà arrivé aux montagnes d'Ardamir, et Sudal n'avait même pas eu le temps d'engager une conversation. C'est alors que la chimère à l'apparence effrayante prit la parole. Il posa une question à laquelle la loutre n'avait pas encore pensée et qui pourtant paraissait cruciale. Il souleva le problème de comment trouver la jeune fille, il est vrai que les montagnes étaient vastes et que les sonder entièrement allait prendre plusieurs jours, hors pour être sur qu'il n'arrive rien à la petite il valait mieux la trouver au plus vite. Sudal qui avait un bon odorat pensa d'abord à cette solution, mais il se souvint alors que l'autre chimère de leur groupe avait demandé un vêtement de la fille du duc, qui devait surement porter son odeur. Sudal posa alors les yeux sur la chimère à la chevelure argentée.


- Si je me souvient bien, tu as reçu un vêtement de la fille. Peux tu la retrouver grâce à l'odeur ?

Lui dit-il. Bien sur il pourrait le faire lui, mais il savait que certaine chimère avait un odorat bien plus développer que le sien, et si c'était son cas cela leur ferait gagner un temps précieux.


"Certains disent être libres comme l'air, car ils se déplacent là où ils veulent et quand ils veulent.
Moi, je dis être libre comme la foudre, car je frappe là où je veux et quand je veux."
Masculin Messages : 71
Age : 26
Faction : Humain

Niveau
Niveau:
73/100  (73/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Sam 16 Juin - 18:35
La petite troupe arriva donc devant les montagnes d'Ardamir et se demanda comment retrouver la fille du duc. Observant la personne à l'apparence effrayante qui donnait quelques explications sur une capacité qui pourrai leur être forte utile, la chimère loup se retourna ensuite vers son autre compagnon qui semblait lui adresser la parole. Chacun d'eux semblait vraiment se pré-occuper de cette mission et du sort de cette fille, ce qui semblait logique vu qu'ils s'étaient porté volontaire pour une mission imprévue. Comment faire pour retrouver leur cible ? Aisu avait déjà trouvé la solution avant même qu'ils ne partent de la capitale, en demandant un habit de la fille au duc, pour retenir son odeur. Son flair pourra guider la troupe d'aventurier vers leur destination, seulement, à cause de sa nature méfiante, il souhaitait tout d'abord voir si l'une des autres chimères avait des capacités qui pourrait leur permettre de retrouver leur cible et ainsi la laisser faire le travail, tout en gardant ses capacités secrètes. Seulement, ses compagnons semblaient être des personnes en qui il pouvait avoir confiance, même s'il se méfiera toujours encore et n'ayant d'autre choix il devra agir de lui-même. C'est ainsi que Aisu se rassura et décida donc de montrer aux autres les capacités de son coté animal de sa forme chimérique.
Regardant chacun de ses compagnons, le jeune loup leur annonça d'un ton naturel, se voulant le plus neutre possible.


« Je m'en charge... »


Immédiatement après avoir dit cette phrase, la chimère se transforma en un loup au long pelage argenté et aux yeux d'une couleur aussi pure que la glace. Dans sa forme animale, Aisu est un peu plus grand que ses congénères et possède des teintes sur sa peau de la même couleur que ces yeux. Sans attendre, la chimère essaya de trouver l'odeur de la jeune fille a retrouver et annonça en même temps à ses camarades.

« Elle possède une forte odeur, même si quelques jours se sont écoulés, je pourrai nous guider facilement sous cette forme. »

C'est ainsi que Aisu prit les devants et avança en tête de groupe, suivant le fil invisible que son odorat lui dévoila. Désormais en territoire hostile, alors que le groupe fit marche vers son objectif, Aisu leur fit une mise en garde.


« Restez sur vos garde, le danger nous guette sur ces terres... »

Les aventuriers s'aventurèrent donc dans les montagnes. Le loup espérait juste ne trouver aucun obstacle sur leur route, même s'il savait que ce serait presque impossible.
Masculin Messages : 234
Age : 25
Faction : Humain
Métier : Technomancien

Niveau
Niveau:
78/100  (78/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Mar 19 Juin - 18:06
* Et bien, ce sera plus facile que je ne le pensais. * Se dit Sudal à la vue de la transformation d'un de ses compagnon en loup. Aucun doute, son odorat devait être beaucoup plus développé que celui du pirate et il allait pouvoir les guider. Ils laissèrent passer le molosse devant, suivant l'odeur leur traçant directement le chemin. Sudal se contenta pour l'instant de suivre jusqu'à être interpellé par une phrase de son autre coéquipier.

- ... Et si ça peut te rassuré je suis déjà venu dans ses montagnes et j'ai aussi parcouru des terres plus lointaines.

A ces mots, la loutre se rendit compte qu'il n'était encore jamais venu dans les montagnes, d'ailleurs qu'il n'avait pas vraiment encore visité ces terres. Bien qu'il aimait garder ses petits secrets, il se dit que leur avouer qu'il était nouveau ici ne pouvait pas être dangereux pour lui. Il pensa même qu'il vaudrait mieux leur en parler pour éviter des mauvaise surprise. Il se mit donc à parler à ses compagnons d'une voix qui se voulait neutre bien que l'on pouvait y sentir un soupçon de gêne.

- Justement moi je n'y ai jamais mis les pieds ! En parlant de ça d'ailleurs... Je ne suis ici que depuis peut de temps et j'avoue ne pas mettre encore aventurer très loin. J'avais surtout dans l'idée de me reposer et de m'installer tranquillement les premiers mois, après mon long voyage j'était exténué ! Mais ne vous inquiétez pas, même sans connaitre le terrain je serais me rendre utile... Du moins je l’espère !

Il avait un peut trop parlé. Comme à son habitude dès qu'il commençait une explication. Et il réfléchi à ce qu'il venait de dire... L'un de ses compagnons était un loup, un loup qui semblait plutôt puissant, et l'autre à l'apparence effrayante semblait maîtriser la magie suite à la pulsion qu'il avait émit à la fin de sa phrase. Sudal se demanda si vraiment il allait pouvoir se rendre utile, les montagnes ne semblaient pas regorger d'eau et il était plus à l'aise en milieux aquatique, il était spécialiste dans l'art de la tromperie, de l'arnaque mais aussi des jeux de hasards, mais face aux brigands il se dit que seul la force compterait... Peut être que la seule chose qu'il pourrait apporter dans le groupe serait sa rapidité et son agilité.


"Certains disent être libres comme l'air, car ils se déplacent là où ils veulent et quand ils veulent.
Moi, je dis être libre comme la foudre, car je frappe là où je veux et quand je veux."
Masculin Messages : 71
Age : 26
Faction : Humain

Niveau
Niveau:
73/100  (73/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Ven 22 Juin - 0:45
Ouvrant la marche, tout en ayant ses compagnons pour surveiller ses arrières, Aisu montrait le chemin qui les guideraient vers leur objectif, Aimee. Restant sur ses gardes, sachant d'expérience que le danger pouvait surgir n'importe quand dans les montagnes d'Ardamir, le loup en apprit un peu plus sur ses compagnons, ce qui le rassura. L'un était déjà venu sur ces terres et avait acquit une expérience du terrain, il semblait être quelqu'un de sérieux et qui prenait a cœur cette mission, quand à l'autre, un peu bavard, semblant préférer une atmosphère moins froide, il ne possédait pas l'expérience du terrain de Lorenzo, ou bien de Aisu, car lui aussi connaissait bien ces terres, ayant déjà accomplit quelques missions en ces lieux, du temps ou il était soldat, seulement, le pirate était attentif et semblait vouloir donner de son maximum pour cette mission.

Quelques minutes plus tard, alors que l'ambiance était de nouveau redevenu calme, Aisu se rendit compte qu'il avait échappé à une règle de politesse, qui facilitera en même temps la compréhension dans le groupe. C'est ainsi, sans même ralentir l'allure de sa marche, que Aisu fit une annonce a ses camarades, tout naturellement.


" Au fait, vous pouvez m'appeler Aisu ... "


Une fois les présentations faites, le loup ne dit plus un mot et continua sa marche. Plus le temps passait et plus Aisu se disait qu'ils étaient chanceux de n'avoir rencontré aucun monstre sur leur route. Rien d’alarmant n'arriva pendant encore quelques minutes, jusqu’à ce que l'odorat du loup lui donne des informations intéressantes. De suite, Aisu s’arrêta, reprit sa forme humaine et fit un topo sur la situation à ses collègues, comme un soldat le ferait à son supérieur.

" L'odeur est de plus en plus forte, si les suspicions du duc sont vrais, sa fille devrait être gardé par des brigands, il faudra donc être prêt à combattre. Je ressent bien des odeurs différentes qui sont passées par ici, mais je ne peux ni dire avec certitude à quand elles remontent ni si elles ont un rapport avec notre mission. Il faudra désormais se déplacer avec la plus grande discrétion, notre objectif n'étant pas loin. Si vous avez des idées à proposer ... "


Attendant une réponse de la part de ses compagnons, la chimère loup sentait que le plus dur était encore à venir, se préparant à l'éventualité d'un combat, il espérait juste qu'il n'aurait pas besoin d'utiliser Celsius pour l'assister.
Féminin Messages : 950
Faction : Neutre

Niveau
Niveau:
1000/1000  (1000/1000)
Or:
0/0  (0/0)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Dim 24 Juin - 22:11
Cela faisait un petit moment que le petit trio marchait dans les immenses montagnes d'Ardamir. Plus ils avançaient, plus ils se rapprochaient du but. L'un d'eux avait même eu la bonne idée de suivre l'odeur d'Aimee, mais... était-elle encore vivante ? Quoi qu'il en soit les chimères n'eurent pas le temps de se poser la question qu'un trio de bestioles bizarres s'avançait déjà vers eux. A première vue, c'était des êtres à l'apparence humaine mais il y avait quelque chose qui clochait... ils avaient une tête de lézard à la place de celle d'humaine. L'un d'eux encore avait du sang frais qui dégoulinait le long de ses mâchoires tandis qu'un autre tenait fermement sa lance ou un bout non identifié pendait. Les trois hommes lézards s'arrêtent à la vue des trois chimères. Il y eut un moment de silence et l'un d'eux hurla motivant ses deux frères. Enfin de la chaires fraîches à disposition...


Trio de Vihazarg

Citation :
Vihazarg engage le combat
Ordre de passage : Lorenzo/Sudal/Aisu




    "Les Ronces et les Épines poussent sur les Traces des Armées"

Masculin Messages : 234
Age : 25
Faction : Humain
Métier : Technomancien

Niveau
Niveau:
78/100  (78/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Jeu 28 Juin - 13:08
Le trio marchait depuis déjà un petit moment dans les montagnes. Alors que le silence s'était une fois de plus installé pendant leur marche, la chimère qui avait prit les devant se présenta brièvement sous le nom d'Aisu. Sudal répondit aussitôt et dit.

- Mon nom est Sudal

Après cela il reprit tranquillement sa marche. Il n'était jamais venu ici, ces montagnes étaient réputées dangereuses, mais ils n'avaient pour l'instant rencontré aucun problème. Alors qu'ils avançaient dans les montagne Aisu s’arrêtât, leur signalant qu'ils se rapprochaient de leur but mais qu'il sentait d'autres odeurs. Le pirate n'eu même pas le temps de répondre que trois étranges lézards s'avançaient vers eux. La loutre n'avait aucune idée de ce que pouvaient être ces créatures, il n'était pas de la région... Mais Lorenzo lui semblait savoir de quoi il retournait et en attaqua une subitement la piégeant dans une toile visqueuse. Mais d'où venait cette toile ? Sudal n'avait pas le temps de se poser la question, la réaction de la chimère montrait clairement que ces créatures n'étaient pas nos alliées, il allait falloir se battre.

N'ayant aucune idée de la puissance de leur ennemie Sudal tenta le tout pour le tout, il allait lancer une attaque magique des plus puissante qu'il lui vint à l'esprit. Il concentra son énergie magique dans ses mains avant de la lancer vers un lézard. Pendant sa course, l'attaque magique prit la forme d'une vrille menaçante qui semblait pouvoir transpercer la plus dure des roches.



Citation :

Activation de la technique passive : Lien animale : La loutre est un animal qui protège sa famille et dont l'instinct maternel la rend plus forte quand il s'agit de protéger sa famille. C'est pourquoi la capacité de combat de Sudal augmente si il y a des chimère avec lui, et il atteint son seuil de force maximum si l'une d'elles est en danger.

Sudal lance : Vrille givrée : Sudal concentre son énergie dans ces mains pour la projeter sur son ennemie, formant une vrille magique perçant les armures réels ou magiques et infligent des dégâts raisonnable.
Consomme 40% d'énergie magique.


"Certains disent être libres comme l'air, car ils se déplacent là où ils veulent et quand ils veulent.
Moi, je dis être libre comme la foudre, car je frappe là où je veux et quand je veux."
Masculin Messages : 71
Age : 26
Faction : Humain

Niveau
Niveau:
73/100  (73/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Lun 2 Juil - 21:01
Le groupe approchait de leur but, mais cela signifiait également que le risque de croiser un ennemi devenait de plus en plus grand également et c'est ce qui arriva. Un trio de Vihazarg fit son apparition, ce qui surprit le jeune loup, car il s'attendait plus a tomber sur les supposés brigands qui avaient enlever la fille du duc, étant donné qu'ils n'étaient pas loin de leur objectif. Bien, le combat était apparemment inévitable étant donné l'hostilité que montraient leurs adversaires, seulement, quelque chose intriguait Aisu, une odeur ... une odeur qu'il n'appréciait guerre, celle du sang. Comment la chimère devait-elle interpréter cela ? Est-ce que le trio de monstre avaient croisé les brigands et les avaient décimé, est-ce que la Aimee est saine est sauf, ou bien est-ce que cela n'a rien a voir ? Le jeune loup préférait ne pas penser au pire et se concentrer sur le combat à venir, car il fallait tout d'abord battre ces adversaires pour connaitre la vérité. Il n'était pas non plus nécessaire de faire part de ces craintes à ses alliés, étant donné qu'elles n'étaient pas fondées.

Un de ses compagnons engagea le combat en posant une toile derrière les ennemies et tenta de pousser l'un des Vihazarg dedans. Puis vint le tour de celui s'étant présenté sous le nom de Sudal, préparant une puissante attaque apparemment, contre l'une des cibles. Aisu prendra donc le dernier des Vihazarg, sans tarder, il recouvra ses deux bras d'une épaisse couche de glace, lui permettant de gagner 1 mètre de portées et de transpercer ses ennemis de la pointe de sa glace, utilisant ainsi sa technique Griffes de glace.


Immédiatement, Aisu chargea sur sa cible du plus vite qu'il put, plaçant ses deux bras devant lui, le protégeant ainsi d'un contre, tout en montrant son envie de transpercer sa cible. Ne laissant aucune ouverture à l'ennemi, la chimère visera le torse du Vihazarg et l'empalera de son bras gauche, avant de repousser ce dernier avec un puissant coup de son coude droit, vers la toile de son allié, tout en retirant sa griffe de glace qui serait planté dans son corps. Bien que Aisu se concentrait sur son combat, on pouvait voir qu'il était inquiet par rapport à ses suppositions, espérant simplement que Aimee soit encore en vie.

Citation :
Griffes de glace : Lorsqu'il est obligé de combattre au corps-à-corps, Aisu recouvre ses avants bras de glace, pouvant découper ou transpercer l'ennemi grâce a son extrémité qui termine en pointe, tout en lui offrant 1 mètre de portée d'attaque supplémentaire. La glace lui servant d'épée en extension de son bras est assez solide et pourra encaisser bien des attaques. ( 3 % par bras )
Masculin Messages : 119
Age : 116
Sujet: Re: Une étrange disparition Jeu 5 Juil - 13:26
Alors que les vihazargs avaient déclaré les hostilités, ces derniers n'eurent même pas le temps de réagir que déjà un de leur compère se retrouvait prisonnier d'une grande toile visqueuse. Lorenzo avait réagi vite et avec brio. Les deux autres lézards firent un pas en arrière à la vue du piège, plus question qu'ils se laissent berner. Ils sortirent tout deux un javelot, l'un le lança vers Sudal et l'autre vers Aisu. Malheureusement pour l'un, à ce même moment Sudal avait lancé une puissante attaque magique, brisant le javelot sur son passage, la vrille magique atteignit sa cible et transperça le vihazarg en lui arrachant l'épaule gauche ainsi qu'une partie de son torse et de sa mâchoire.

Aisu quand à lui, para l'attaque en déviant le javelot avec un de ses bras de glace. Il fonça sur sa cible à toute vitesse, décidé d'en finir lui aussi. A la vue de sa charge, son ennemi pris une grande lance entre ses mains et assena une attaque horizontale vers le loup, essayant de l'empaler. Mais la chimère était rapide, elle esquiva l'attaque en glissant sur le côté, d'un geste de bras éloigna la lance laissant une ouverture. Aisu ne fit pas de cadeau, il plongea sa griffe de glace dans le torse du pauvre lézard qui cria de douleur. Le loup donna ensuite un coup de coude à sa victime pour l'envoyer contre la toile gluante et retirer sa griffe de glace. Le corps maintenant inanimé du lézard vint se piéger à côté de son compagnon qui était le seul encore vivant.

A la vue de ses deux frère mort, le vihazarg rugi de colère en se débattant, gigotant dans la toile il se coincé encore plus. Il continua avec toute la rage du monde mais en vain, il s'était encore plus emmêlé dans le piège. Il s’arrêtât, fatigué, essoufflé, il allait mourir, c'était inévitable et bien que son espèce disposait d'une intelligence limitée il le savait, plus rien ne pourrait le tirer de là. Il jeta un regard noir vers l'araignée qui l'avait emprisonné, ouvrant grand la gueule et poussant le rugissement le plus puissant qu'il pouvait avec ce qui lui restait d'énergie.

Citation :
Lorenzo utilise toile vicieuse : réussi
Vihazarg (x1) est paralysé
Vihazarg utilise lancé de javelot : échoué
Vihazarg utilise lancé de javelot : échoué
Sudal utilise Vrille givrée : réussi
Vihazarg s'écroule
Aisu utilise Griffes de glace : réussi
Vihazarg s'écroule
Masculin Messages : 234
Age : 25
Faction : Humain
Métier : Technomancien

Niveau
Niveau:
78/100  (78/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Mar 10 Juil - 12:13
Les choses étaient allé très vite. Deux des lézards étaient déjà mort, le dernier survivant était piégé dans la toile de l'un de ses compagnon. Il ne semblait pas représenter un réel danger pour l'instant, Sudal reprit son souffle et observa les environs pour s'assurer qu'il n'y avait pas d'autre ennemis. Il fallait qu'il se remette en route sans tarder, du moins c'est ce que le pirate pensait. Il fut alors très surpris de voir son coéquipier à l'apparence effrayante hésiter devant la créature piégée avant d'approcher doucement sa main vers la tête du lézard. * Mais que diable fait-il ? * Pensa Sudal. Lorenzo semblait ne pas vouloir faire du mal à cette créature. Mais pourquoi ne pas le laisser là et continuer la route ? D'autre comme lui allaient peut être venir et la loutre n'était pas très rassurée. C'est vrai, Sudal n'aurait pas été aussi clément, comme quoi les apparences sont parfois trompeuses. Au moins il n'y avait pas l'air d'avoir de dangereux psychopathe sanguinaire avec lui, cela ne pouvait être que plus rassurant.

Il posa ensuite son regard en direction d'Aisu, ce dernier avait dit qu'ils se rapprochaient de leur but. L'odeur de la fille se faisait de plus en plus proche et pour Sudal il n'était pas question de perdre du temps, qui peut savoir ce qui lui arrive en ce moment ? Il avait surtout besoin d'argent et il ne tolérerait pas un échec pour une si belle prime. Il essaya de raisonner donc compagnon :

- Il ne vaudrait mieux pas s'adonner au dressage de reptile une autre fois ? Laisse le ici au pire et tu le prendra au retour... A supposer que d'autres comme lui ne l'aient pas délivré d'ici là.

Il parlait de cette créature, cet être vivant, comme d'une marchandise. Sudal n'aimait pas vraiment ça mais c'était sorti tout seul. Il ne voulait pas avoir l'air désagréable mais il ne voulait pas non plus perdre de temps et risquer que la petite sa fasse tuer, ou autre chose que son père n’apprécierai surement pas...


"Certains disent être libres comme l'air, car ils se déplacent là où ils veulent et quand ils veulent.
Moi, je dis être libre comme la foudre, car je frappe là où je veux et quand je veux."
Masculin Messages : 71
Age : 26
Faction : Humain

Niveau
Niveau:
73/100  (73/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Jeu 12 Juil - 21:28
Le combat ne dura que quelques secondes, chacune des chimère avait lancé un unique assaut sur sa cible, ce qui avait suffit à mettre leur ennemi hors combat. Le pirate avait terrassé sa cible d'un seul coup tout en arrachant une partie de son corps tellement l’assaut était puissant et l’araignée s'était contenté d'emprisonner son adversaire dans sa toile, où il serait condamné. Quand au loup, il observa son adversaire, inerte dans la toile. Aisu ne comptait pas le tuer, juste le blesser et l'immobiliser, seulement, il était trop préoccupé par ses suspicions, et aveuglé par une odeur qu'il n'aimait guère ... celle du sang, ce qui lui valu de ne pas contrôler sa force. Le loup posa son regard sur son camarade semblant hésitant quand à achever sa proie, chose étrange, il semblait même vouloir l'apprivoiser. Le pirate essaya de le convaincre de laisser le monstre dans la toile, mais il ne fallait pas perdre plus de temps. Avant de se rendre sur les lieux ou devait se trouver la fille du duc, le loup allait tout de même partager ses craintes sur la situation actuelle, pour qu'ils sachent à quoi s'en tenir.

" Aimee est proche, je vais rapidement la rejoindre. Il faut que vous sachiez qu'avant que le combat ne commence, l'une des créatures avait l'odeur du sang frais et ce n'était pas le sien. Je crains le pire. Il y a deux solutions. Soit les créatures venaient du camps des bandits en ayant fait un massacre, auquel cas il ne devrait y avoir personne ou bien d'autres créatures qui rodent encore dans le camps, ce qui serait la pire des situations, soit les créatures ont croisés autre chose que nos bandits, mais les chances sont très faible vu la direction d'où ils viennent. Dans tout les cas, il est possible que Aimee soit morte. Je vais sur les lieux en éclaireur, vous pouvez examiner les créatures voir s'il y a des indices sur eux, mais ne perdez pas trop de temps. "

Sans attendre une quelconque réponse, Aisu se hâta vers l'endroit ou devait se trouver la fille du duc. En réalité, il n'allait pas se contenter de faire l'éclaireur, mais il allait agir si cela permettrait de sauver Aimee, même si cela pouvait mettre sa vie en danger. Pourquoi Aisu ferait-il cela pour une personne dont il ne connaissait rien ? Tout simplement parce qu'il ne voulait pas ressentir de nouveau ce sentiment d'impuissance, de colère ... ce qu'il avait déjà vécu dans son passé.
Masculin Messages : 119
Age : 116
Sujet: Re: Une étrange disparition Ven 13 Juil - 17:49
[HRP : Comme il reste un Vihazarg je considère que je dois encore faire ses actions, même si elles risquent de ne pas être très nombreuse]


Fatigué de se débattre, le lézard arrêtât de bouger. C'est alors que Lorenzo pris la lance du reptile, ce dernier observa d'un air inquiet la chimère qui se tenait devant lui en silence. Son espèce n'avait pas hérité d'une très grande intelligence, comme dirait certain, mais il en avait assez pour regretter d'avoir attaquer ces inconnus, de ne pas tout simplement s'être contenté de leur première chasse et passer leur chemin. Alors qu'il était résolut à mourir, une pensée lui vint à l'esprit (oui car mine de rien, ces créatures pensent), mais cette pensée est peut être trop primitive pour être comprise par des êtres doué d'une intelligence supérieure.

Curieusement, Lorenzo décida de ne pas tuer le vihazarg. La chimère fut preuve d'une grande bonté en l’épargnant, mais soudain, il fit un geste, stupide ou inconscient : il approcha sa main vers le lézard. L'être à sang froid fut d'abord tenté de croquer cette horrible main de chimère, mais son instinct fut plus fort que lui... Il fit donc le mort. Comme les être de son espèce il était capable de se faire passer pour mort, bien que cela semblait improbable qu'il meurt soudainement dans cette situation, son raisonnement ne pouvait pas aller jusque là. Son cœur s’arrêta donc de battre, son sang se figea et sa peau devint plus froide encore. Sans bougé il sentit la main de Lorenzo se poser sur se sommet de sa tête et le caresser doucement.
Les compagnons de la chimère essayèrent de le raisonner. L'un d'eux parti en tête, dans la direction qu'indiquée son flaire. C'est alors que le reptile emprisonné dans la toile réagi. Rassuré par les caresses de la chimère son cœur se remit à battre, il entrouvrit doucement les yeux, regardant Lorenzo dans les yeux calmement, mais d'un air triste. Soudainement il espérait pouvoir trouver encore une dernière chance de survivre, cela il était assez intelligent pour le comprendre.

Aisu, qui se dirigeait vers le lieux ou devait se trouver la jeune Aimee, ne se doutait surement pas qu'à son arrivée il trouverait un campement vide dans une petite caverne. Vide mais remplis de sang et de marques de bataille, avec quatre corps de brigands gisant sur le sol, à peine reconnaissable à cause des marques de morsures, de grosses morsures, bien plus grosses que celles d'un simple vihazarg... L'on pouvait tout de même y distinguer des traces de pas menant à un tunnel dans la paroi, mais qui malheureusement était recouvert de pierres, surement dû à un éboulement.
Masculin Messages : 234
Age : 25
Faction : Humain
Métier : Technomancien

Niveau
Niveau:
78/100  (78/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Mar 17 Juil - 11:17
Alors que Lorenzo était encore devant le vihazarg, leur autre compagnon lui avança sans attendre. Voilà qu'ils commençaient à se séparer, Sudal n'aimais pas vraiment les tournures que prenaient les choses. Lorenzo lui proposa de partir sans lui, pour rattraper le loup qui avait prit la tête. Il est vrai qu'Aisu aurait surement besoin d'aide, alors que Lorenzo lui semblait savoir se qu'il faisait et vouloir sauver cette créature. Oui il allait falloir qu'il rattrape le loup. Il tourna la tête pour regarder la direction vers laquelle était partie la chimère, il fronça doucement les sourcils sans vraiment savoir pourquoi. Son regard se posa ensuite vers son autre compagnon, il voulait sauver une vie, on ne pouvait pas le blâmer pour cela, et il ne semblait pas avoir besoin de lui. Il lui dit d'un ton que se voulait assuré:

- Très bien... Je vais le rejoindre. Nous essayerons de revenir le plus vite possible. Reste tout de même sur tes gardes.

Il fit un rapide signe de main à la chimère. Au fond de lui il n'était pas du tout rassuré bien qu'il essayait de ne pas le montrer, il n'aimait pas spécialement les montagnes, il était fait pour l'océan. Il se tourna dans la direction ou il devait aller et eu comme un moment d'hésitation. Pourquoi ? Il n'en avait aucune idée. La peur peut être, c'était sa première vraie mission et il n'aimait pas être déjà séparer de ses compagnons. Il respira doucement, pour sentir l'odeur du loup et la suivre. Après cela il se mit à courir habillement en suivant l'odeur. Sautant de rochers en rochers il espérait ne pas avoir pris trop de retard et pouvoir rattraper Aisu, il fallait rapporter la fille vivante, il en avait besoin pour avoir une bonne récompense...


"Certains disent être libres comme l'air, car ils se déplacent là où ils veulent et quand ils veulent.
Moi, je dis être libre comme la foudre, car je frappe là où je veux et quand je veux."
Masculin Messages : 71
Age : 26
Faction : Humain

Niveau
Niveau:
73/100  (73/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Jeu 19 Juil - 2:29
Plus Aisu s'approchait de son objectif, plus un malaise se faisait ressentir. Une odeur se faisait de plus en plus forte et confirmait ses craintes, l'odeur du sang ... cette odeur désagréable. Courant toujours plus vite, le loup arriva enfin sur place et assista à une macabre scène. Des corps sans vie jonchaient le sol, portant de multiples blessures. Malgré la grande quantité de sang présente, annonçant un danger toujours présent, Aisu n'hésita pas à prendre une grande bouffée d'air et de crier aussi fort qu'il put :

" Aimee ! C'est ton père qui m'envoie. Réponds-moi ! "

Bien que faire preuve d'imprudence n'était pas habituel chez Aisu, la situation actuelle changea son comportement. Désormais aveuglé par ses sentiments, la chimère agissait ainsi car elle avait peur ... peur d'être à nouveau impuissante et regarder la mort faire son œuvre. Aisu ne se pardonnerai pas de n'avoir pu sauver une simple vie et c'est pour cela qu'il fera des choses insensées, pouvant le mettre en danger.

Ne tardant pas plus, Aisu fit rapidement le tour du camps, voir s'il trouverait des indices pour retrouver Aimee, car son corps n'était pas présent. Ne faisant pas attention aux blessures qu'arborait les victimes, ayant conclu que les Vizahargs étaient responsable de ce massacre, la chimère fut soulagée, mais rapidement effrayée en voyant des traces de pas menant à un amas de pierre, le passage devant être bouché suite à un éboulement. De suite, Aisu donna un coup sur les rochers, faisant ressortir une colère qui commençait à monter en lui, tout en laissant échapper une phrase, faisant part de son sentiment d'injustice.


" Hé merde ! Ouvre-toi ! "

Sans plus réfléchir, toujours sous l'effet de sa magie Griffes de glace, Aisu commença a donner des coups dans les failles entre chaque roche pour déblayer le passage. La chimère était persuadée que Aimee était de l'autre côté de ce mur de pierre. Aisu allait tout donner pour la délivrer, la ramener vivante à son père et se prouver à lui-même qu'il pouvait être utile.


Spoiler:
 
Masculin Messages : 119
Age : 116
Sujet: Re: Une étrange disparition Sam 21 Juil - 12:53
Un calme lourd s'était imposé dans les montagnes d'Ardamir. Au beau milieux de ces hautes terres rocailleuse se tenaient deux personnes se regardant en silence. La chimère coupait un-à-un les fils de sa propre toile pour libérer sa proie, tandis que cette dernière se contentait de le regarder sans même bouger. Cela faisait déjà plusieurs minutes que Lorenzo avait laissé ses compagnons pour rester en arrière et sauver le lézard. Le vent soufflait doucement et la créature semblait être calme, aucuns dangers ne semblaient pouvoir atteindre Lorenzo qui restait tout de même méfiant vis-à-vis du vihazarg. Soudainement, alors qu'il avait libérer entièrement la tête de son prisonnier, un cri étrange perça le silence, ce cri était tellement puissant qu'il semblait pouvoir faire écrouler la montagne elle même. Cela venait de la direction prise par ses compagnons quelques instant avant, mais la chimère n’eut pas le temps de s'en occuper que son prisonnier comme réveillé par ce hurlement se mit à crier et à gigoter dans tout les sens.


_______________Quelques minutes avant ce cri_______________

Aisu, plus déterminé que jamais se mis à entailler la roche pour se frayer un passage au milieux de l'éboulement. Très occupé et presque aveuglé par son empressement il n'avait pas remarqué que Sudal l'avait suivit et qu'il n'allait pas tarder à arriver. Mais il y avait autre chose que le loup n'avait pas remarqué... La créature qui était là, avec lui en ce moment même et le guettait comme un chasseur guette sa proie. Mais comment un loup, qui est le type de chimère avec le meilleur flaire, avait pu ne pas sentir cette présence ? Surement car la créature avait exactement la même odeur que la roche. Sudal arriva en courant au campement et découvrit à son tour le spectacle qui s'offrait à eux. Aisu qui continuait d'avancer en détruisant les pierres avec colère ne remarqua pas l'arrivée de la loutre. Soudainement la roche qui servait de plafond à cette caverne se mit à bouger, les stalactites qui pointaient dangereusement vers le bas semblèrent se déplacer à une vitesse fulgurante. Le chasseur venait de quitter sa cachette et se trouvait maintenant entre les deux chimères, il se dressa et dévoila sa taille qui devait facilement atteindre les 2m30 alors qu'il ne se tenait que sur quatre pattes. Sa peaux semblait être recouverte d'une épaisse roche et des piques que l'ont pourrait apparenter à des stalagmites recouvraient l'intégrité de son dos. Il s'agissait là d'un valdoran, plus communément appelé lézard de roche, de gigantesques créatures reptiliennes vénéré par les peuples vihazargs. Les brigands avaient surement du servir d'offrande à cette créature... Ce n'était pas rare que les vihazargs piège des personnes en le amenant dans une tanière de valdoran pour les offrir comme offrande au grand reptile. Ses yeux vert scintillaient dans la pénombre de la caverne, il leva la tête dévoilant une épaisse fourrure blanche au niveau du torse et poussant un grand hurlement qui fit trembler le campement ou ils étaient. Après cela, la créature se baissa doucement en foutant l'air de sa queue, prenant appuis sur ses pattes avant prêt à bondir.


Valdoran
Lvl : 95

Citation :
Vaddoran engage le combat
Ordre de passage : Sudal / Aisu (Lorenzo est pour l'instant hors combat, mais c'est quand même à lui de répondre en premier)
Masculin Messages : 234
Age : 25
Faction : Humain
Métier : Technomancien

Niveau
Niveau:
78/100  (78/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Mar 24 Juil - 12:08
Voulant rattraper Aisu, le pirate courrait le plus vite qu'il pouvait. Il traversa ses terres qui lui étaient inconnus sans même prendre compte de ce qu'il y avait autour de lui, suivant juste aveuglément l'odeur du loup. Il ne tarda pas à entendre des bruits provenant d'une caverne et lorsqu'il y entra, il vu d'abord Aisu entrain d'entailler la roche frénétiquement. Ce n'est qu'après qu'il se rendit compte que plusieurs cadavres jonchaient le sol... Mais qu'avait-il bien pu se passer ici ? Il n'eu même pas le temps de se le demander que le plafond de la caverne sembla s'effondrer. Un gigantesque lézard rocailleux y était caché et venait de se mettre entre le loup et lui. Encore une créatures qu'il ne connaissait pas, décidément il ne connaissait vraiment rien ici.

Par pur reflex, Sudal montra les crocs, griffes sorties, à la vue du grand lézard, avant de se demander si ses griffes seraient vraiment d'une grande aide contre une créature à la peau recouverte de roche. Il allait falloir qu'il tente encore une foie une vrille givrée, ce qui allait réduire grandement ses réserves magiques. Non pour l'instant il allait se contenter d’esquiver si jamais il se faisait attaquer, il allait devoir utiliser ses réserves magiques très minutieusement. Il plia doucement les genoux, ne quittant pas le reptile des yeux. Les sens à l’affût il s’apprêtait à esquiver une attaque, si jamais c'était lui que la créature aurait choisi pour cible.

- Aisu... Je crois qu'on a un petit problème...

Ne put-il s’empêcher de dire, pour être sur que l'attention du loup se porterais sur le lézard plutôt que sur les pierres qu'il s'efforçait de briser.


"Certains disent être libres comme l'air, car ils se déplacent là où ils veulent et quand ils veulent.
Moi, je dis être libre comme la foudre, car je frappe là où je veux et quand je veux."
Masculin Messages : 119
Age : 116
Sujet: Re: Une étrange disparition Ven 27 Juil - 11:47
Petite précision pour ce sujet concernant la nouvelle version. Pour cette mission vous pouvez utilisez votre ancienne fiche technique, après cela vous allez devoir faire de nouvelles fiches techniques avec le nouveau système de points de capacités.
Masculin Messages : 71
Age : 26
Faction : Humain

Niveau
Niveau:
73/100  (73/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Ven 27 Juil - 15:52
Aisu continua d'attaquer frénétiquement ce mur lui bloquant le passage, mais rien n'y faisait, il avançait beaucoup trop lentement, trop aveuglé par ses sentiments pour réellement faire un bon travail. Seulement, sa frénésie se stoppa bien vite, car un frisson parcourue son corps, une hostile présence se tenait dernière lui, il n'en faisait aucun doute. Le loup s'arrêta net de taillader la roche et fut comme paralysé, sentant un danger de mort, il tourna alors doucement son corps vers cette présence pour lui faire face. Une énorme créature de roche, semblant s'être camouflée dans la caverne venait de faire irruption, tout d'abord bouche bée devant un si imposant monstre, la chimère fit part de sa surprise en laissant échapper ces quelques mots.

" Qu'est-ce que ... "

A peine ses murmures dit, que la créature laissa échapper un grand hurlement, agressant les oreilles du loup et lui faisant savoir que la bête ne semblait pas vouloir parlementer. Pourquoi cela devait-il se dérouler maintenant ? La chimère était si proche du but, convaincu que derrière l'éboulement se trouverait Aimee. Son objectif était uniquement de trouver la fille du Duc et de la ramener saine et sauve à son père. Si un combat pouvait être évité, Aisu l'évitera. Pourquoi a-t-il fallut qu'un tel obstacle se dresse sur son chemin ... ? Alors que Aisu ne savait toujours pas ce qu'il devait faire, combattre ou continuer à creuser, il fut rappeler à l'ordre par son compagnon qui venait de le rejoindre.

- Aisu... Je crois qu'on a un petit problème...

Sudal se tenait de l'autre côté de la créature, tout aussi surprit que le loup apparemment. Aisu fut tout d'abord soulagé de voir qu'il allait avoir du renfort, mais ne put contenir un sentiment de colère, car le sauvetage de Aimee allait devoir attendre, les chimères devant tout d'abord se débarrasser de leur adversaire.

" Bordel ... "

Se focalisant exclusivement sur son adversaire, Aisu examina brièvement la créature. Son dos était couvert d'une couche de pointe rocheuse, offrant une très bonne défense à cet endroit, cependant, son torse semblait n'être recouvert que de longs poils, peut-être était-ce là son point faible ? Le temps n'était pas à la réflexion, car déjà la créature se préparait à bondir sur sa proie, tout en fouettant l'air de sa queue. Il fallait agir et vite ! Un coup direct pourrait bien être fatal et c'est pour cela qu'il fallait en finir et vite. Sans plus réfléchir, Aisu alla lancer une attaque, mais il fallait garder une certaine distance de sécurité, le combat rapproché semblant être du suicide. Instantanément, Aisu fit tomber la glace présente sur son bras droit, conservant tout de même celle de son bras gauche, s'il devait se défendre. En un geste, le loup apposa sa main droite sur le sol et y concentra son pouvoir magique. De petits stalagmites rampant de glace faisaient leur apparition et semblaient progresser en direction de la créature, en ligne droite, de sorte à atteindre sa cible le plus rapidement possible. Une fois à portée, un énorme stalagmite de glace sortira du sol et empalera son adversaire dans le torse, du moins c'est ce que espérait Aisu. Cette technique avait deux objectifs. Restreindre les mouvements du monstre, par la présence des petits stalagmites, qui agiraient comme une grosse épine dans le pieds s'il marchait sur l'un d'eux et blesser gravement la créature par un stalagmite bien plus grand, en visant ce que le loup avait déduis être le point faible de ce mastodonte.

Ce combat n'était pas gagné d'avance et même si la technique de Aisu était un succès, ce dernier doutait qu'une attaque suffirait à mettre sa cible hors combat. Il fallait rester concentrer sur le combat et ne plus se laisser aveugler par le sauvetage, durant la durée de celui-ci, Aisu l'avait bien comprit. La chimère loup savait parfaitement que s'il se prenait un coup direct, vu la taille de sa cible, celui-ci pourrait être fatal et c'est pour cela qu'il ne quitta pas le monstre des yeux, guettant chacun de ses mouvements, se préparant même à utiliser son dernier rempart, une compétence défensif qu'il ne pouvait invoquer qu'une fois par combat, sans aucune hésitation.


Citation :
Stalagmite rampant : Technique nécessitant la concentration de l'utilisateur. Aisu pose sa main au sol et invoque de petits stalagmites sortant du sol, mesurant 30 cm de haut pour 20 cm de diamètre à la base, progressant vers une cible. Aisu dirige ce sort tant qu'il a sa main posé au sol et décide lorsqu'il le souhaite, sur une distance parcourue maximum de 30 mètres, d'invoquer un énorme stalagmite, parcourue d'épines de glace, hors du sol, mesurant 1 mètre 50 de haut pour 80 cm de diamètre à la base, infligeant d'important dégâts si la cible se prend le sort directement. La vitesse de progression des stalagmites étant égal à la vitesse de pointe de Aisu, cependant les virages sont difficiles et donc esquivable au dernier moment par une roulade par exemple. ( 8 % )
Masculin Messages : 119
Age : 116
Sujet: Re: Une étrange disparition Lun 30 Juil - 21:26
[HRP : Comme on fini ce sujet avec l'ancien système je considère que tu as toujours ton ancien niveau Aisu, je dis ça pour te rassurer car sinon tu aurais été grandement désavantagé puisque pour l'instant tu es le seul qui a été réévaluer.
J'en profite aussi pour m'excuser pour la basse qualité qu'aura surement mon RP car je suis en ce moment malade (oui pile pour les vacances d'été) et avec mon mal de crâne j'ai du mal à écrire.]



Alors que Lorenzo venait d'entendre le terrible hurlement du valdoran, il s'empressa de libérer le vihazarg piégé avant de se diriger vers le lieux ou été parti Aisu et Sudal. Son protégé tomba à terre, le corps encore un peut engourdi par la toile de l'araignée. Le reptile se releva doucement et fixa sa lance planter dans le sol. Éprouvait-il de la reconnaissance ? Personne ne pouvait savoir ce qui se passer dans sa tête en ce moment même mais il pris sa lance et avança en titubant dans la direction ou était parti son sauveur. La marche lente, il attendit de récupérer le contrôle total de ses membres avant d'avancer furtivement coller à la paroi rocheuse.

Non loin de là, dans une caverne, Aisu et Sudal encerclé une grande créature reptilienne à la peau rocheuse. Le valdoran regardait le loup, prêt à lui bondir dessus. C'est alors qu'il entendit le pirate parler, par reflex il se retourna vers lui, Sudal prit ses appuis, restant sur le qui vive il pensait pouvoir esquiver un assaut du lézard géant. Mais il n’eut pas le temps de vérifier ses pensées, Aisu avait déjà lancé une attaque et le valdoran s'alerta lorsqu'il senti un froid menaçant provenant de derrière lui. Il se retourna donc pour affronter le danger et poussa un hurlement vers Aisu. C'est à ce moment là qu'une énorme stalagmite de glace sorti du sol, droit vers la gorge du valdoran, mais malgré l'épaisse couche de roche qui recouvrait son corps, le reptile restait extrêmement rapide. Il eut le temps de s’esquiver sur le côté, se mettant sur ses pattes arrière pour s'éloigner de cette vague de froid qu'il esquivait par instinct. Malheureusement pour lui la stalagmite toucha quand même sa patte avant droite. Blessé il entra dans une colère noire et fonça vers le loup qui avait encore sa main sur le sol. En courant vers Aisu, il assura ses arrières avec de violents mouvements de queue que Sudal esquiva sans pour autant pouvoir s'approcher d'avantage. Il sauta sur la chimère qui avait osé le blesser et lui assena un violent coup de griffe. Aisu fut projeter contre la paroi de la grotte mais heureusement pour lui seulement la patte l'avait toucher, il avait échapper aux écorchures mortelles que pouvaient provoquer ses griffes.

La créature tourna encore son regard vers le loup, comme énervé de ne pas l'avoir tuer. Il poussa un grand hurlement avant de reprendre appuis sur ses pattes, prêt à bondir, il allait néanmoins être gêné par sa patte blessée.


Citation :
Sudal passe son tour
Aisu utilise Stalagmite rampant : valdoran touché à la patte avant droite
Valdoran utilise Griffure : Réussi
Masculin Messages : 119
Age : 116
Sujet: Re: Une étrange disparition Sam 4 Aoû - 20:48
[HRP = Cela va faire 5 jours en attente de la réponse de Lorenzo, son tour est donc passé. C'est à Sudal de répondre]
Masculin Messages : 234
Age : 25
Faction : Humain
Métier : Technomancien

Niveau
Niveau:
78/100  (78/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Dim 5 Aoû - 11:31
Alors que Sudal ne quittait pas son adversaire des yeux, ce dernier se retourna vers le loup. Le pirate ne comprit pas vraiment ce qui arriva, il n'avait pas vue qu'Aisu avait déjà lancé l'offensive et mit du temps à comprendre pourquoi une stalagmite de glace avait jailli subitement du sol. Il n'eut pas vraiment le temps de se poser de questions, le valdoran agitait violemment sa queue derrière lui, Sudal l'esquiva par des roulades, mais il ne pouvait pas plus s'approcher de lui, surtout que la créature se mis à charger sur Aisu qui se prit un violent coup de patte.

C'est ce moment là que Sudal choisi pour lancer une offensive, ne voulant pas utiliser toutes ses dernières ressources magique, pour pouvoir lancer une ultime vrille givrée au moment opportun, il choisit de tenter un coup sournois en profitant de son seul atout dans ce milieux, sa rapidité. Il allait essayer par plusieurs acrobaties de se faufiler sous la gorge du lézard, qui semblait être le seul endroit sans protection de roches, et d'y donner un puissant coup de griffes espérant le blesser ou même lui couper la respiration par le choc ce qui pourrait peut être le paralyser pendant un court instant.


Citation :
Sudal utilise Coup sournois : Avec la plus grande élégance, Sudal glisse rapidement dans le dos de l'adversaire pour lui asséner une attaque meurtrière entre les omoplates.
Consomme 10% d'énergie magique (pour sortir les griffes) et 10% d'énergie physique.

[HRP = Désolé si le message est assez court, je sais pas comment je me suis débrouillé je suis tomber malade, je suis donc fatigué x)]


"Certains disent être libres comme l'air, car ils se déplacent là où ils veulent et quand ils veulent.
Moi, je dis être libre comme la foudre, car je frappe là où je veux et quand je veux."
Masculin Messages : 71
Age : 26
Faction : Humain

Niveau
Niveau:
73/100  (73/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Lun 13 Aoû - 3:25
Le valdoran était très rapide, ce qui surprit Aisu, vu l'imposante carrure qu'il avait. Le stalagmite avait bien touché sa cible, mais de justesse et non pas sur son torse, mais sur sa patte droite. Devenue comme fou suite à sa blessure, le monstre chargea la chimère loup, qui surprit par une telle rapidité, n'eut pas le temps de bouger et encaissa le coup assez violemment, l'ayant projeté contre une paroi. Bien que Aisu avait évité le pire, n'ayant pas été touché par les griffes du monstre, il n'en fut pas moins un peu sonné à cause du choc, mais il reprit bien vite ses esprits. Voyant son collègue de l'autre côté tenter d'attaquer le valdoran par surprise, le loup comprit bien vite qu'il devait maintenir toute l'attention de la bête sur lui, d'autant plus qu'elle ne semblait pas vouloir laisser Aisu s'en tirer comme cela, pour avoir osé la blesser.

Dos appuyé contre le mur, la chimère loup posa un genou au sol et montra une situation de faiblesse a son adversaire. Souhaitait-il que le monstre lui saute dessus, sans qu'il ne puisse s'échapper ? Hé bien aussi fou que cela puisse paraitre, ce fut bien le cas. Posant ensuite une main au sol, le loup souhaitait montrer à son adversaire qu'il n'attendait qu'à être achevé, incitant ainsi le valdoran à bondir sur Aisu. Cependant, la chimère concentra déjà son énergie et toute son intention sur son adversaire, se préparant à agir immédiatement lorsque celui-ci fera un mouvement et ainsi utiliser son Dernier rempart. Cette technique aura plusieurs objectifs, tout d'abord bloquer l'attaque fatale que lui portera le valdoran, en dressant un rempart presque instantané d'une grande résistance, ensuite, blesser assez gravement la créature si elle bondit sur Aisu, car elle viendra s'écraser sur la glace, qui sera parsemé d'une multitudes de piques présent sur celle-ci et enfin, une fois le rempart dissipé au bout de 5 sec, un brouillard prendra place sur le terrain, masquant la présence des deux chimères à l'intérieur, qui seront difficiles à trouver, ce qui sera moins le cas du valdoran, étant donné son immense carrure, il sera détectable de plus loin. Attendant l'assaut de son ennemie, ayant tout mit en oeuvre pour que le monstre le prenne pour cible, Aisu adressa tout de même un avertissement à son allié.

" La brume va tomber, j'espère que tu ne crains pas le froid."

Citation :
Dernier rempart :Dernier rempart consiste en la création presque instantanée d'un rempart de glace sortant du sol, jaillissant tout autour de l'utilisateur pour monter dans les cieux sur une demi-dizaine de mètres, si un ennemi est prit dedans il se fera blessé par les multiples piques présent sur la glace, mais pas de quoi le mettre hors combat. Dernier rempart assure une protection instantanée en cas d'attaque non esquivable, la glace possédant une grande résistance aux attaques physiques et aux magies élémentaire, pouvant contenir des attaques de niveau moyen. Seulement, après cinq secondes, la glace se brise et se transforme automatiquement en brouillard. Limité à une fois par combat. ( 15 % )

Masculin Messages : 119
Age : 116
Sujet: Re: Une étrange disparition Jeu 16 Aoû - 15:10
[HRP = J'attendais un signe de vie de Lorenzo avant de poster pour savoir ce qui adviendrait de son personnage... Je pense qu'il nous a déjà quitté alors la triste destiné de la chimère araignée va se jouer maintenant. Je précise aussi que j'ai baissé la puissance du valdoran puisqu'au début vous étiez sensé être trois pour pouvoir le battre]

Alors que Lorenzo avançait dans la direction de laquelle un grand rugissement s'était fait entendre, il ne se doutait pas qu'il était suivi... Surement devait-il être trop préoccupé par le sort de ses compagnons, s'était il rendu compte de son erreur, que séparer le groupe n'était pas une bonne idée ? Toutes fois, il luttait pour avancer le plus vite possible malgré son handicape, le souffle court il espérait arriver à temps sans vraiment prêter attention au reste. Il n'avait donc pas prit conscience de la présence du reptile qu'il avait sauvé tantôt, qui le suivait curieux, sans vraiment savoir ce qu'il allait faire, après tout ces créatures se laissaient guider par leur instinct.
Lorenzo marqua une pose, reprenant sa respiration, il n'avait pas l'habitude de courir autant... Soudain un autre cri se fit entendre, le valdoran avait été blessé et poussa un hurlement de colère. Lorenzo frissonna de ton son corps en entendant se cri, il se passait quelque chose là bas et il devait aller aider ses compagnons, mais ce hurlement ne fit pas réagir que l'araignée... Le vihazarg, à l'entente de la colère du grand reptile de roche entra aussi dans une colère noir. Son peuple vénérait les valdorans et il sentait que ses étrangers lui faisaient du mal... Il attrapa donc fermement sa lance et la lança droit vers Lorenzo. La pauvre chimère qui avait d'autre préoccupations ne s'était rendu compte de rien et ne pu réagir face à cette attaque, il senti une forte douleur dans la poitrine avant de constater avec effrois la pointe de javelot qui dépassait de son torse. Les vihazargs étaient de bon chasseur et celui là avait fait mouche, sa lance avait percé l’omoplate gauche de Lorenzo et la pointe était ressorti en lui brisant la cage thoracique. Empalée, la chimère se retourna doucement, sans voix n'entendant plus que les battements de son cœur. Une fois retourné il tomba à genoux et, alors que sa vision se troublait, il pu apercevoir le lézard qui serait la cause de sa mort... Celui qu'il avait sauvé quelques minutes avant... Nous faisons tous des erreurs, aux conséquences plus ou moins grave, mais celle là fut l'erreur fatal de Lorenzo, chimère araignée, adjudant mage... Il rejoint le royaume céleste, que son âme y repose en paix.


Non loin de là, dans la caverne que Lorenzo n'avait pu atteindre, les deux chimères se battaient toujours pour leur survie contre le valdoran. Se dernier se prépara à attaquer Aisu qui semblait en position de faiblesse, il avait réussi à blesser le reptile à une patte et cela le valdoran voulait le lui faire payer très cher. Il prit appui et sauta vers le loup qui réagi tout de suite. Aisu créa soudainement une immense barrière de glace autour de lui constituée de multitude de petits piques de glace dont certains réussirent à blesser de lézard qui s'écrasa lamentablement sur la protection de la chimère. Surprit et blessé le valdoran fit un bon en arrière, emportant avec lui les piques de glaces qui avaient réussi à passer sous sa carapace de pierre, il poussa un hurlement de colère, ce loup l'avait déjà blessé à deux reprise et se permettait encore de respirer sur son territoire. Alors qu'il s’apprêtait à donner un violent coup de queue sur la barrière, cette dernière se brisa et se transforma en un épais brouillard. Le puissant reptile recula devant cette brume gelée mais elle s'était déjà répandue dans toute la grotte, heureusement pour Sudal qui avait déjà commencé à foncer habilement vers le valdoran. Il profita du brouillard pour passer furtivement sous la gorge du lézard, il sorti les griffes et les frappa directement dans la partie sans roche. Mais les écailles de son ennemis étaient tout de même très résistante, la loutre fut surpris par cette peaux dure bien qu'il arriva tout de même à enfoncer ses griffes profondément ce n'était pas autant qu'il l'aurait espéré. Le valdoran eu le souffle coupée après cette attaque et essaya de pousser un hurlement sans qu'aucun son ne puisse sortir de sa gorge. Voilà que quelqu'un d'autre venait de le blesser, bien que ce n'était une blessure mortelle, le lézard paniqua, perdu dans ce brouillard il était blessé à de multiples endroits et ressentait une sensation de froid qu'il détestait. Ne sachant pas ou porter de coup il se rua droit devant lui, fonçant dans la paroi de la caverne il n'avait atteint personne. Mais sous la puissance de sa charge la grotte s'ébranla, dans un bruit sourd des stalactites tombèrent du plafond. Ne sachant pas ce qu'il se passait à cause du brouillard, Sudal ne pu esquiver la stalactite qui vint se planter dans son épaule droite, Aisu lui eut plus de chance et ne reçu que quelque débris de roches qui ne lui ferait que quelques bleus...


Citation :

Aisu utilise Dernier rempart : Réussi [Valdoran est blessé]
Un épais brouillard se lève
Sudal utilise Coup sournois : Réussi
Valdoran charge : Échoué
Des stalactites tombent
Masculin Messages : 234
Age : 25
Faction : Humain
Métier : Technomancien

Niveau
Niveau:
78/100  (78/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Sam 18 Aoû - 12:39
Sudal avait réussi à toucher sa cible, mais sa vision était maintenant restreinte par un épais brouillard. Cherchant ou était son ennemi pour se préparer à une éventuelle attaque il fut fortement dérangé par un grand bruit sourd. La caverne se mit à trembler et le pirate n'eu pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait que déjà il ressenti une forte douleur à l'épaule, il ne prit conscience de ce qui lui arrivait que quand il vit la stalactite planter dans son membre douloureux. Sudal tomba à genoux est cria de douleur, ne bougeant plus pendant quelques secondes le temps de reprendre ses esprits. Soudain il comprit son erreur, en criant il avait dévoilé sa place à son ennemie, il se releva doucement en se tenant l'épaule il fallait qu'il change de place et qu'il profite de l'épaisse brume pour se cacher. Il s'éloignant donc à reculons toujours en se tenant l'épaule, le plus discrètement possible pour ne plus dévoiler sa position.

- Merde... Si seulement il y avait de l'eau. Pensa-t-il.

Bien sur l'air était maintenant humide et la loutre se sentait plus dans son élément, mais une si faible quantité d'eau ne pouvait pas lui permettre de guérir sa blessure. Il n'aimait pas la sensation de faiblesse qu'il ressentait à cet instant, jamais il n'aurait pensé qu'une stalactite dans l'épaule pouvait être si douloureuse. Il fallait en finir au plus vite possible avec leur ennemi, c'est pourquoi Sudal choisi de tout donner avec une dernière vrille givrée, dès qu'il aurait localisé son adversaire il attendrait le moment ou celui ci aura le moins de chance d'esquiver son attaque, visant si possible encore une fois la gorge, sinon il espérait que son attaque pourrait percer la protection du valdoran.

Citation :
Utilise Vrille givrée : [Forme humaine] Sudal concentre son énergie dans ces mains pour la projeter sur son ennemie, formant une vrille magique perçant les armures réels ou magiques et infligent des dégâts raisonnable.
Consomme 40% d'énergie magique.


"Certains disent être libres comme l'air, car ils se déplacent là où ils veulent et quand ils veulent.
Moi, je dis être libre comme la foudre, car je frappe là où je veux et quand je veux."
Masculin Messages : 71
Age : 26
Faction : Humain

Niveau
Niveau:
73/100  (73/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Une étrange disparition Mar 21 Aoû - 1:02
Comme prévu, la créature s'écrasa sur le mur de Aisu, qui lui infligea en plus quelques dégâts. Ce fut un pari risqué, mais la technique fut un succès. Une fois la barrière brisé, Aisu bougea immédiatement de façon à se cacher, car désormais le brouillard enveloppait la caverne. Les chimères pouvaient dissimuler leur présence et lancer des attaques surprise, mais alors que le loup prépara un plan d'attaque, un bruit sourd retentit. De suite, quelques débris de roche tombant du plafond de la caverne percutèrent Aisu, pas de quoi le gêner dans ce combat, mais quelques bleus en ressortiront. Il n'y avait qu'une explication à cet événement, la valdoran a du charger le mur, peut-être parce qu'il ne l'avait pas vu venir, ou peut-être pour faire s'écrouler la caverne intentionnellement, quoi qu'il en soit, il fallait que la bestiole arrête ses assauts insensé. Pour cela, il faudrait localiser la créature et lui lancer un assaut fatal, furtivement.

Sans réfléchir plus longtemps, le loup concentra son énergie magique et rafraichit encore plus l'atmosphère, déclenchant un blizzard. Le vent glacial était présent dans toute la caverne, commençant à geler le sol et les parois de cette dernière. Le but de ce blizzard n'était pas uniquement de localiser sa cible grâce à sa glace sensitive, mais en plus de ralentir ses mouvements et de fragiliser son épaisse armure. Aisu ne savait pas ce que son compagnon avait l'intention de faire, mais il allait lui donner une occasion de porter un coup fatal à leur adversaire, grâce à cette technique.



Citation :

Blizzard : Grâce à cette technique, Aisu peut faire lever un vent glacial, dans un rayon de 15 mètres autour de lui, rendant les personnes présentent à l'intérieur plus sensible aux attaques de glace et pouvant les geler si elles y restent trop longtemps ( 9% de dégâts de glace supplémentaire par tour, ralentit légèrement l'ennemi au fil du temps. ). ( 5% par post )

Glace sensitive : Chaque création de glace de la part de Aisu est lié à lui, ressentant ce qui se passe sur cette dernière. Il peut sentir la présence des différentes personnes sur celle-ci et il pourra sentir la destruction de sa magie. Cela lui permet par exemple de localiser exactement où se trouve une personne empiétant sur sa magie, ou alors de savoir si elle est agressif, ou non. ( passif )
Sujet: Re: Une étrange disparition
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Laetitia Gabrielli
» l'étrange destin de Benjamin Button
» Espèces en voie de disparition
» Disparition
» "Attention fragile" : disparition du Dauphin des R

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG : Alfera RPG :: Zone de Repos [HRP] :: Archives :: Archives Role Play-