Connectez-vous

Pseudo :

 
 

Mot de passe :

 
 
Connexion automatique 
couronne

Annonces

24/07/15

Réouverture du forum !

22/07/15

Pré-réouverture du forum !

Votez pour le forum toutes les 2h !

top_sitetop_sitetop_sitetop_site
Forum définitivement fermé. Merci à tous d'avoir participé à cette aventure. Pour ceux qui souhaitent nous rejoindre, nous vous proposons une nouvelle histoire se déroulant au japon féodal ! Pour cela rendez vous sur le forum Reign Of Dynasties

Le premier étage...

Féminin Messages : 950
Faction : Neutre

Niveau
Niveau:
1000/1000  (1000/1000)
Or:
0/0  (0/0)
Shop XP:
Sujet: Le premier étage... Dim 31 Oct - 22:05
La Tour se dressait devant toute la petite troupe. Ses portes s'ouvrirent subitement dans un grincement très désagréable pour les petits tympans fragiles. A l'intérieur... des rires effroyables déchirèrent les ténèbres, des rires à glacer le sang et à en dresser les cheveux sur la tête des plus jeunes. Mais le courage prit vite le dessus et la petite troupe s'aventura dans cette Tour mystérieuse... Les portes se fermèrent d'un claquement à en faire trembler les mur, une fois que tous le monde se trouvait à l'intérieur.
Certains enfants présents scrutèrent les environs, d'autres préférèrent rester vigilants, tenant fortement leur petite épée de bois. Tout autour d'eux, l'obscurité. L'obscurité éclairée par quelques bougies éparpillés un peu partout. Les rires se poursuivirent et se rapprocher de plus en plus.. jusqu'à atteindre le premier enfant qui se tenait devant les autres.
L'enfant lâcha un cri de peur et se recula pour rejoindre le reste de la troupe qui était à présent encerclée par des petits monstres très étranges, aux formes bizarres et au rire effroyable...


Croque-Mitaine

Hanteur

Nekoki

Surprise

Trouille
Citation :
Le niveau des monstres et pour tous environ de 30... Sauf qu'il y en a une cinquantaine de chaque. Bonne chance !
posteur suivant : Ysthea.



    "Les Ronces et les Épines poussent sur les Traces des Armées"

Masculin Messages : 65
Age : 27
Faction : Chimère !
Métier : Militaire | Artiste de guerre !
Type de Chimère : Panda !

Niveau
Niveau:
94/100  (94/100)
Or:
0/0  (0/0)
Shop XP:
Sujet: Re: Le premier étage... Lun 1 Nov - 0:50
Mais qu'est-ce que c'était que ce rêve ? D'ordinaire, il n'aurait pas eu ce genre d'interrogation mais l'étrangeté des lieux l'avait surpris. Heureusement qu'il avait le sommeil lourd, sinon il se serait réveillé directement après ce genre de prise de conscience.
Tout était...gigantesque, tout simplement et quelques chose clochait dans l'histoire. D'un geste machinal, il voulut remonter ses lunettes sur son nez, mais elle n'y était pas et il se bloqua quelques instants dans sa position. La main près des yeux, il les laissa ouverts durant une trentaine de secondes avant de cligner une fois. Son visage se mua en une expression d'étonnement extrême. C'était quoi cette main de...

...gosse ?!

Effectivement c'était une main de gosse ! Dix ans tout au plus. Avec des doigts un peu potelés, la peau douce et élastique. Des petites jambes un peu courtes et des petits bras aux poings de gamin, tout juste bon à se bagarrer et infliger des bleus. Ses dents étaient certes un peu plus tranchantes que celles d'un humain, mais elles ne valaient rien !
Il était mignon, à croquer et c'était tout, même pas en âge de boire un verre dans une auberge. Il était sain et encore innocent. En plus, des flashs lumineux faisaient apparaitre des lucioles devant ses yeux, alors qu'ils se manifestaient tout autour de lui. Le temps que les flashs cessent, il fut déboussoler et commença à tourner sur lui-même avant de s'écrouler après quelques tours.
Une ou deux minutes passèrent et il entendit des cris d'étonnement comme les siens retentirent un peu partout. En se relevant, il put apercevoir neuf autres gamins comme lui. Enfin comme lui, il y avait des chimères oui. Mais aussi des humains ! Les premiers mots qui lui venaient à l'esprit ne furent pas tuer, massacrer ou une quelconque idée d'homicide. C'était plutôt de l'ordre de la bagarre.

Hey ! Toi, l'humain...

C'était quoi cette voix ? Toute fluette, pas digne d'un cri mais plutôt de braillement.
En fait il n'eut pas le temps de l'atteindre qu'un bruit de porte mal graissée fit taire tout le monde et attira l'attention de la bande de mioches. Des cris à glacer le sang et des petits ricanements sournois s'échappèrent de la haute tour. En fait, Yhstea ne l'avait pas vraiment remarqué jusque là. Un léger frisson glacé lui parcourut l'échine et il déglutit difficilement. Toutefois une curiosité débordante le poussait de l'avant et quand il regarda l'étrange troupe qui se massait derrière lui, pour tout dire il était le plus près des portes, il y décela le même sentiment, même chez les plus effrayés.
D'un élan plein d'inconscience, il fit un pas vers la porte et de la main, invita la troupe à le suivre.

Venez, on va voir...

Avec ou sans instant d'hésitation, tous se mirent en route, étrangement, presque naturellement, ils se réunirent par race, excepté un petit groupe humains qui se démarquait des autres. Les portes semblaient avoir été faites pour un géant. Ils s'immobilisèrent quand ils eurent passés le seuil et les portes se refermèrent dans un claquement de fin du monde, laissant retomber des petits nuages de poussière des murs de la tour. Tout ceci était plutôt inquiétant, d'autant plus que seules quelques bougies éclairées l'endroit, rendant l'ensemble bien sombre. Les rires et cris sinistres reprirent de plus belle.
Cette fois, c'était vraiment effrayant, des centaines de monstres plus ou moins gros étaient partout autour d'eux !
Il recula de quelques pas et percuta doucement l'humain derrière lui. Un gosse à la tignasse blanche, argentée. Il fit quelques pas de côté pour s'écarter de lui et se cogna contre un second, aux cheveux verts cette fois-ci. Un grand sourire se dessina sur l'infantile et rond visage d'Yhstea.

Vous faites quoi derrière moi ? Vous avez peur de vous battre ?

Des petits monstres approchant, des sortes de petits bonhommes oranges avec plein de dents et des espèces de tas de boue avec une grande bouche, il se lança sur eux dans l'espoir fou de ressembler aux plus grands héros des légendes, abattant des légions entières de monstres avec une seule main ! Braillant et s'égosillant, il rentra dans le tas avec pour seule arme son petit corps. il se taillait un chemin dans la masse de monstres en jouant des pieds et des poings, les lançant un peu aléatoirement dans aucun but précis, excepté peut-être toucher quelque chose. Il se voyait déjà triomphant sur une montagne de monstres. L'énergie débordante de sa jeunesse s'exprimait dans un désir de bagarre toujours plus présent. Il roulait au sol, frappait, jurait et mordait tout ce qui était à sa portée. Il était même possible qu'un croque-mitaine malchanceux passant dans la zone, fasse dans le futur des cauchemars de la petite tornade blonde.



[Kain ! A toi de jouer !]
Masculin Messages : 632
Age : 917

Niveau
Niveau:
999/1000  (999/1000)
Or:
0/0  (0/0)
Shop XP:
Sujet: Re: Le premier étage... Lun 1 Nov - 15:06
    Les rires effroyables montaient en intensité au fil de leur progression. La porte s'était refermée sur eux, leur empêchant ainsi tout échappatoire.
    La Tour était froide, tout comme le décors qui entouraient la petite Troupe. Il n'y avait rien pour rassurer les bambins qui se tenaient là... dans une pièce sombre illuminée par seulement quelques bougies...
    Les premiers monstres avançaient lentement, tapit dans l'obscurité. Les Nekoki ne cessaient d'apparaitre et de disparaitre en différents points de la pièce d'une taille non négligeable.
    Assez soudainement, deux zigotos prirent d'assaut la première vague de monstres. Faisant abstraction de leur peur, ou plutôt s'agissait-il d'une témérité due à leur naïveté ?
    En tout cas, ils furent vite isoler du reste du groupe, ce n'était pas forcement la meilleure chose à faire. Un cercle monstrueux les enveloppa lentement alors que la fatigue leur faisait perdre de l'élan. Les ennemis n'étaient pas très fort, mais leur nombre comblait largement cette lacune.
    Un petit groupe de Croque-Mitaine entouraient les deux vaillants garnements. Rapidement, ils brandirent leurs os en guise d'épée et les abattirent sur nos camarades dont la jeunesse ne troublait pas les petits êtres démoniaques.

    De l'autre côté de la salle, le groupe de monstres de resserraient un peu plus autour des petites bouilles encore trop surprises pour bouger...

Citation :
Au tour de Lorenzo.



    "The moment to live. The moment to fight."¤ The War ♫

Masculin Messages : 881
Age : 117

Niveau
Niveau:
1/0  (1/0)
Or:
0/0  (0/0)
Shop XP:
Sujet: Re: Le premier étage... Ven 5 Nov - 19:20
La trouille des surprises faites par la présence des croque-mitaine hanteurs de leur rêve lassa place à une volée de nekoki bien déterminés à machoner la tête des pauvre enfants presque sans défense qui trainaient dans le coin. Deux groupes s'étaient déjà formés, et ils étaient plutôt inattendus : le roi haissant les chimères avec l'une d'en elles et un individu à l'existance secrète, un couple avec un séducteur, et d'après ce qui restait, le dernier groupe allait être un véritable capharnaüm sentimental. Malheureusement, les monstres n'en avait que faire et tant qu'ils pouvaient traumatiser les gosses ; rien n'avait plus d'importance à leurs yeux. C'est ainsi que la petite fille aux cheveux roses fut soulevée dans les airs avant même d'avoir pu comprendre ce qui lui arrivait. Les armes en bois dont elle disposaient étaient tombés lors de son envol imprévu. En même temps, un groupe de hanteurs avait décidé de poursuivre un petit bout d'homme aux cheveux rouges qui avait l'air de les intéresser fortement.
Tels des chasseurs cherchant à rassembler leur gibier, les créatures cornues rabattaient les enfants dans le même cercle restreint. Une chose était sûre pour eux désormais : ils allaient devoir se serrer les coudes pour s'en sortir, et dans les deux sens du terme !

Citation :
A ton tour Geno la taupe.
Féminin Messages : 118
Age : 27
Faction : Thalion
Métier : Militaire | Garde Rapprochée

Niveau
Niveau:
77/100  (77/100)
Or:
50/100  (50/100)
Shop XP:
Sujet: Re: Le premier étage... Mer 10 Nov - 21:29
    Après avoir entendu cette vieille histoire Esperanza remercia le vieux conteur tout en se relevant. Elle repartit chez elle et rejoignit aussitôt son lit. Plusieurs minutes s'écoulèrent sans que la thalion ne trouve plus sommeil. A vrai dire, l'histoire de cette fameuse tour l'intriguait un peu. En effet, étant petite Esperanza avait une peur, non pas des monstres hideux que l'on rencontre dans la forêt de Firiel, mais d'un monstre plus petit... appelé Trouille.
    Après une heure passée à gesticuler dans tous les sens pour trouver une position confortable la jeune fille réussit à trouver le sommeil. Le monde des rêves lui ouvrit ses portes...


    ***

    Un flash lumineux apparut alors, entrainant la jeune adolescente dans un monde parallèle... Esperanza ouvrit les paupière et se redressa. Elle était sur une pelouse verte, autour d'elle plusieurs personnes... elle ne comprit pas tout de suite ce qui lui arrivait.
    La jeune fille se retourna et écarquilla les yeux de surprise face à une immense tour qui se dressait à présent devant elle.


    « Comme dans l'histoire du vieil homme ! »

    Surprise par ce son aiguë sortit de ses lèvres, l'élue posa une main sur sa gorge et lâcha un petit son. Que fut sa surprise ! Sa voix était devenue mielleuse, très aiguë... on aurait pu croire qu'elle aurait aspiré de l'hélium... c'est à ce moment qu'elle regarda ses mains et recula de surprise, mais aussi de peur ! Ses mains étaient plus petites, ses doigts plus boudinés. Ce n'était plus des longs doigts effilés de jeune fille !
    C'est alors que les portes de la tour s'ouvrirent dans un grincement assourdissant, très horrible pour les tympans d'Esperanza qui joignit immédiatement ses mains sur ses oreilles. L'une des personnes qui se trouvait avec elle fit un signe aux autres de le suivre à l'intérieur. Esperanza suivit tout le petit groupe bien à l'arrière... au moment où elle entra dans l'enceinte du bâtiment que les portes se claquèrent violemment derrière elle.
    L'élue sursauta et se retourna pour regarder l'immense porte. Sans prêter davantage d'intention elle poursuivit sa route en ignorant la petite troupe.
    L'endroit était lugubre, sombre, peu éclairé. La thalion continua d'avancer jusqu'au moment où elle entendit un rire désagréable. Les frissons apparurent sur la peau de la jeune fille et ses cheveux se dressèrent. Elle reconnu tout de suite ce rire... c'était celui d'un …. : TROUILLE !
    La petite fille se retourna doucement en direction du rire et vit une énorme bouche remplit de dents pointues lui sourire dans la pénombre de la salle. Esperanza voulait crier ! Mais aucun son ne sortit de sa gorge... alors elle n'avait plus qu'une chose à faire : courir !
    Courant le plus rapidement possible que pouvait lui offrir ses petites jambes, la thalion s'engouffra dans un coin de la pièce et se mit en boule dans l'espoir d'échapper aux yeux de son « agresseur ». Pas de bol... le Trouille l'avait repéré malgré le peu de lumière présente. Dominée par la peur, Esperanza ne pu retenir un cri.


    « KYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA »

    ***

    Le cœur battant, les membres tremblants, l'élue était pétrifiée et ne pouvait plus bouger. Le Trouille s'avança de plus en plus, continuant à rire, mais... le cri de la petite fille aux cheveux roses semblait le gêner horriblement. Tellement qu'il se boucha les trous qui lui servaient d'oreille. Profitant de cette inattention Esperanza attrapa sa petite épée de bois et se rua sur le monstre...
    Elle le frappa, de toute ses forces (et seule Alfera sait ce qu'elle en avait !) jusqu'à en faire de la purée de potiron... le corps du monstre n'était plus qu'un tas de morceaux oranges, bons qu'à faire de la soupe.
    Soulagée, mais encore excitée par l'adrénaline circulant dans ses veines... la jeune thalion ne vit pas que devant elle se trouvait un balcon brisé et tomba …
    Heureusement sa chute fut amortie par quelqu'un, un petit être aux cheveux rouge et aux yeux émeraudes. A la vue de son bras orné de griffes, Esperanza conclue que c'était une chimère. Elle se redressa aussi vite qu'elle le pu et aida son « coussin » à se relever.


    « Je suis désolée ! Je... je suis tombée du balcon qui se trouve juste au-dessus... ça va ? Tu ne t'es pas fais trop mal ? »

    La petite fille eut à peine le temps de prendre des nouvelles de ce jeune garçon qu'elle se retourna aussi vite pour constater qu'ils étaient entourés de monstres... et il se rapprochaient de plus en plus.

    Citation :
    Rejoins-nous Edmond !
Masculin Messages : 215
Age : 26
Faction : Thalion
Métier : Militaire | Lancier/Hallebardier

Niveau
Niveau:
89/100  (89/100)
Or:
0/0  (0/0)
Shop XP:
Sujet: Re: Le premier étage... Jeu 11 Nov - 12:30
Une fois n’est pas coutume. En cette douce soirée, Edmond était partie dormir à la belle étoile. Il s’aventura vers l’un des plus grands arbres de la forêt de Firiel. Une fois eut-il trouvé une belle branche bien solide et confortable où s’installer, qu’il coupa plusieurs petites branches afin de s’offrir une fenêtre sur le ciel étoilé. Il se positionna du mieux qu’il put et commença à sombrer dans la torpeur, il finit alors par se laissait glisser jusqu’au pays des songes…

Lorsqu’il rouvrit les yeux, il fut curieux de constater qu’il faisait toujours nuit, cependant un détail le chagrina… Qu’est ce…que c’est…que cette foutue tour ? A peine eut-il le temps de se poser cette question intérieurement que plusieurs flashs lumineux vinrent l’éblouir. De plus en plus bizarre, de ces nombreux flashs résultat des gamins, et des gamines.


« C’est quoi ce délire ?... Oh mon dieu… ? »

C’est quoi cette voix !? Edmond se força à tousser jusqu’à s’en arracher la glotte dans le but de récupérer sa voix d’antan, quand les deux imposantes portes de la tour s’ouvrirent. Armés de leurs courage et pour certains autres d’une vulgaire épée de bois, plusieurs bambins s’aventurèrent dans la tour. Edmond lui était trop occupé à se découvrir pour prêter attention aux innombrables rires qui provenaient de la tour. Cependant, tel un zombie il suivit le cortège. Réalisant qu’l n’était pas plus grand que tout le monde, il en conclu que cet endroit avait…probablement fait rajeunir toute la troupe.

Une fois eut-il passé le pas de la porte que les mâchoires de tour se refermèrent sur le groupe qui se trouvait acculé devant un groupe…une troupe…un bataillon…une armée…une légion de petits monstre en tout genre…tous étaient plus ridicule les que les autres, à l’exception de certains qui devaient mesurer dans les deux mètres et qui avaient des air de chevalier/gargouille avec une petite flammèche au niveau de leurs bustes.

Malgré l’imposante masse qui leurs faisaient face, certains des gamins se jetèrent amoureusement dans la mêlée, tandis que les autres comme le gamin et son arbalète jouait les chevaliers servant en protégeant un petit couples de chimères…enfin à première vue ils étaient tous deux de cette race… alors que d’autre comme Hichino...HICHINO !? Mais merde que faisait-il là ?
Car ils avaient quand même passé leurs enfance ensemble, alors bien que cet aspect remontait à il y a de ça 7 ans environ, il était facile pour eux de se reconnaitre…enfin normalement. Voulant venir en aide à son camarade Edmond s’empara de sa fidèle Lan Long et…


« Qu..qu…qu….QUOI !!!!!? »

Putaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin…ma lance... remplacée par ce vulgaire substitut d’épée…Edmond commença à broyer du noir quand quelque chose s’approcha dans son dos, poussant un rire continu et proche de l’insupportable. Un Trouille lui faisait face. Se lançant à l’assaut, le monstre se jeta au visage d’Edmond, armé de sa multitude de dents. Edmond fit s’abattre son morceau de bois taillé en épée dessus, l’écrasant de toutes ses forces. Le monstre ne put contenir le coup et vint se briser sur le sol avant de se faire marteler par une succession de coups de pieds de la part d’Edmond.
Une fois son adversaire anéanti, Edmond se retourna vers son Hichino et sortit sa « fabuleuse » arbalète dans le but d'appuyer son allié de toujours, d’un tir de fléchette sur le monstre qui l’agressait.

« Raté »

Pffff…non seulement j’ai toujours été une brêle en matière de magie, mais il va de même pour le combat à distance… Ne pouvant s’empêcher de reposer ses yeux sur le chevalier servant qui enchainait les Head-Shots ! Edmond était admiratif devant une telle précision dans le geste. Il empoigna alors son arbalète et interpella Sting.


« Hé ! Le chevalier servant !!! Attrape ! »

Edmond lui envoya son arbalète, jugeant qu’il en ferait meilleur usage que sa personne. Quand soudain…

« KYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA »

Une fillette était en train de tomber d’un balcon…d’un balcon….comment s’était-elle démerdée pour y monter dans tout ce foutoir, je vous le demande ? Reconnaissant vaguement la chevelure de sa camarade Esperanza, Edmond se rua dans sa direction quand un Croque-mitaine chercha à l’attaquer. Empoignant la créature par la tête, Edmond fit s’abattre sa main sur le mur. Le choque qui en résultat assomma la bestiole qu’Edmond s’empressa d’achever.
Reprenant sa course vers la zone de chute d’Esperanza, Edmond remarqua qu’elle était tombée sur un gamin aux cheveux rouges. Tous deux étaient encerclés par…beaucoup de monstre ainsi que par un Hanteur dont la main était trouée.
Edmond remarqua la présence d’un foutu grand lustre où étaient accrochées une multitude de bougies, probablement la seule source d’éclairage… cependant bien que l’idée de le faire s’abattre sur l’armée de monstre habitait l’esprit d’Edmond. Il se refusait de le faire car il était plus que probable qu’un des autres gamins soit frappé par l’impact.

Que faire…Que faire bon sang !? Agir par petite équipe ? Où cherchait à tous se regrouper ?
Edmond n’eut pas le temps de réfléchir plus que ça. Lorsqu’il fit volte-face un Hanteur lui assena un coup qui le fit décoller du sol, et atterrir aux côté d’Esperanza ainsi que son airbag de fortune. Se relevant péniblement, il put dévisager la gamine et constater qu’il s’agissait bien d’Esperanza.
En temps normal il aurait demandé à la fillette comment elle se portait, mais au lieu de ça il aida le gamin aux cheveux rouges à relever avant de faire face à leurs assaillants.


« Salut ! Moi c’est Edmond. Je te souhaite bonne chance, on va en avoir besoin je crois. »

Sa rapide présentation finie, il empoigna fermement son épée de fortune avant de se jeter dans la mêlée, frappant le premier Hanteur qu’il croisa au visage.

Spoiler:
 
Féminin Messages : 950
Faction : Neutre

Niveau
Niveau:
1000/1000  (1000/1000)
Or:
0/0  (0/0)
Shop XP:
Sujet: Re: Le premier étage... Dim 14 Nov - 18:08
[h.rp] Hikaru, ça va être dur de gifler les Nekoki sachant que c'est des âmes ^^" donc immatériels[/h.rp]

    Les trois enfants s'étaient rassemblés au beau milieu de la salle. Une horde de Nekoki, d'Hanteur, de Croque Mitaine de surprise et de Trouille les avaient encerclés et s'avançaient petit à petit vers eux, brandissant pour certains des os qui leur servaient d'armes... d'autre claquèrent des dents d'un air affamés. Aussitôt, une petite fille les avait rejoins brandissant à son tour son arme... rien de bien méchant qui ne ferait peur à ces monstres qui ne voulaient qu'une chose : se servir à même leur tête pour goûter leur cervelle. Rien de meilleur qu'une cervelle d'enfant paraît-il.
    Alors que la peur semblait les paralyser, les monstres eux ne se privèrent pas et se lancèrent sur eux, riant à ne plus en finir d'un rire à glacer le sang. Serait-ce donc la fin de l'histoire ?


Citation :
Suivant : Ysthea



    "Les Ronces et les Épines poussent sur les Traces des Armées"

Masculin Messages : 65
Age : 27
Faction : Chimère !
Métier : Militaire | Artiste de guerre !
Type de Chimère : Panda !

Niveau
Niveau:
94/100  (94/100)
Or:
0/0  (0/0)
Shop XP:
Sujet: Re: Le premier étage... Mar 16 Nov - 0:51
Tout compte fait, ce n'était peut-être pas une bonne idée de s'élancer tout seul au milieu de cette masse de monstres grouillantes et hurlantes. Même si deux humains l'avaient suivis, Yhstea commençait presque à douter de réussir à battre tous ces méchants. Finalement, après moults coups de pieds dans le vent et quelques coups de poings ayant cassés des dents, il se retrouva encerclé par des croques-mitaines armés d'os rognés. Ils ricanaient et s'approchaient doucement du trio enfantins. Une tignasse blonde, blanche et verte se trouvaient adossés les unes aux autres, tentant tant bien que mal de résister aux assauts persistants de leur adversaires.

C'est une sacrée bagarre, non ?!

Le cercle monstrueux c'était stoppé autour d'eux, on pouvait les voir faire d'horribles grimaces, déformant leurs visages cauchemardesques et frappant leurs armes d'os dans leurs mains, comme s'ils réfléchissaient au meilleur moyen de faire de la bouillie de microbe.

Mon père disait toujours que c'est quand les humains sont à dix contre un que le combat est le plus marrant.

Il rigola d'un petit rire cristallin et tourna la tête pour voir ses deux compagnons du moment. Effectivement c'était bel et bien deux humains, ils n'avaient pas cette petite part de bestialité qui faisait des chimères, des êtres uniques et identifiable parmi les Hommes.

Si jamais je lui raconte tout ça, je crois qu'il va me mettre une sacrée correction !

Il fronça les sourcils à la simple pensée de la raclée qu'il pourrait prendre.

Bon les gars, je crois qu'on a plus le choix, va falloir rejoindre les autres. Et vu que c'est moi qui vous ait attiré là, je vais vous en sortir !

Yhstea se tourna dans la direction d'où il venait, ce qui en toute logique, devrait les ramener vers leurs compagnons restés en arrière. Il était vrai qu'il avait moins d'énergie qu'au début de la rixe, mais ce n'était pas ça qui allait l'empêcher de mettre quelques nouveaux croque-mitaine à terre.

Le panda ouvre la voie ! Suivez-moi !

Au moment où les os s'abattaient comme un sur le trio, un petit panda noir et blanc, d'environ un mètre vingt de haut, chargea les deux premiers ennemis à sa portée et les percuta violemment, les envoyant renverser leurs camarades derrière eux, agissant comme un boulet de canon contre un mur de briques. Une petite brèche c'était faite dans le mur de croque-mitaines, permettant aux deux humains de s'y engouffrer et espérer rallier les leurs.
Yhstea grogna d'un air qui se voulait menaçant et se redressant sur ses pattes arrière, abattit des griffes, peu acérées encore, avec une habilité nettement atténuée par l'étourdissement du choc.

Spoiler:
 
Masculin Messages : 632
Age : 917

Niveau
Niveau:
999/1000  (999/1000)
Or:
0/0  (0/0)
Shop XP:
Sujet: Re: Le premier étage... Mar 23 Nov - 21:09
    Les petits enfants s'en sortaient plutôt bien jusque là. Un seul d'entre eux avait croulé sous le nombre dans un ultime effort pour aider ses camarades qui eurent la chance de s'en sortir.
    Lentement mais surement, les efforts de la petite cohorte commençait à se faire sentir. Les rangs monstrueux commençaient à se désépaissir et quelques Trouilles prenaient déjà la fuite. Mais la fuite vers où ? Il n'y avait pas le moindre échappatoire, pour qui que ce soit. Les enfants devraient venir à bout de chacun d'entre eux pour enfin sortir de cet endroit maudit, quitte à poursuivre jusqu'au dernier Nekoki se cachant dans les ténèbres de la salle. Les monstres se regroupèrent dans un dernier espoir. Ils n'en restaient qu'une petite cinquantaine et les enfants semblaient en haut de leur forme.

Citation :
Lorenzo's turn.



    "The moment to live. The moment to fight."¤ The War ♫

Masculin Messages : 632
Age : 917

Niveau
Niveau:
999/1000  (999/1000)
Or:
0/0  (0/0)
Shop XP:
Sujet: Re: Le premier étage... Ven 3 Déc - 20:52
Le tour de Plume est sauté mais on ne le retire pas de l'event.
C'est au tour de Geno.



    "The moment to live. The moment to fight."¤ The War ♫

Féminin Messages : 950
Faction : Neutre

Niveau
Niveau:
1000/1000  (1000/1000)
Or:
0/0  (0/0)
Shop XP:
Sujet: Re: Le premier étage... Jeu 9 Déc - 20:48
Geno ne pouvant pas poster, c'est au tour d'Esperanza. Ne pouvant pas répondre ce soir, elle passe son tour. C'est donc au tour d'Edmond qui a le droit de la jouer si il le souhaite.



    "Les Ronces et les Épines poussent sur les Traces des Armées"

Masculin Messages : 215
Age : 26
Faction : Thalion
Métier : Militaire | Lancier/Hallebardier

Niveau
Niveau:
89/100  (89/100)
Or:
0/0  (0/0)
Shop XP:
Sujet: Re: Le premier étage... Dim 12 Déc - 19:03
A l’heure actuelle, l’on pouvait constater la perte d’un seul membre de toute la fine et épique équipe constituée d’une dizaine de marmots. Le jeune garçon aux cheveux brillant tel un reflet de l’astre nocturne, venait d’être victime d’un coup d’épée perdue d’Hichino. Il commença alors à être submergé par les monstres et bientôt, on ne le voyait plus.
Dans les neufs gamins qui restaient, trois groupes prirent forme : Un de deux, un de trois, et un de quatre…

Edmond faisait partie des quatre mais il n’avait pas eu le temps d’analyser la situation plus longtemps, l'heure était à l'action. Maintenant il s’était plongé à corps perdu dans la mêlée et voilà qu’il commençait à fatiguer. Il n’avait pas non plus compté combien d’ennemies s’était fait broyer par son épée de bois mais le nombre ne devait plus être loin de la dizaine si ce cotât n’avait pas déjà était dépassé.

Un surprise l’attrapa à la jambe et deux croque mitaine se jetèrent à son visage, le premier fut dévié par un puissant coup de poing mais le second toucha sa cible et Edmond se sentait partir en arrière. Il sentit la mâchoire de la créature se refermer autour de son cou et il poussa un léger grognement de douleur. Saisissant son épée par un geste ferme, il fit s’abattre son arme si fort sur la surprise qui bloquait ses jambes que cette dernière fut coupée en deux. Le croque mitaine quant à lui était toujours là, et il mordait fort ce fumier. Edmond se releva péniblement et attrapa le monstre par une de ses petites pattes avant…


« Tu veux jouer au dur avec moi ? Devine qui va lâcher en premier ? »

Sa voix, comparé à son habitude était très agressive, Edmond tira d’un coup sec et de toutes ses force sur le bras du petit monstre qui se mit à pousser un grand cri strident… On put aussi entendre un « clock ! ». La mâchoire de la créature se rouvrit légèrement et Edmond s’empressa de le projeter dans la masse. Il empoigna son arme se redressa fébrilement, il était légèrement essoufflé…

Soudain, il put voir une tignasse rousse passer devant lui, la chimère se jeta sur une dizaine de petit monstre après avoir coupé un hanteur en deux… il parvint à en balayer cinq facilement mais les créatures adoptèrent la même stratégie que sur Edmond et il put voir Geno tomber à terre avant Qu’un hanteur ne fasse s’abattre un puissant coup sur lui. Edmond chercha à porter secours à la taupe, il brisa le crâne de quelques Trouilles avant d’écraser une surprise avec son pied et put découvrir que le rouquin avait perdu connaissance…Mince ! J’arrive trop tard…

Edmond fit volte-face et s’empressa de s’éloigner des trop nombreux monstres qui venait de terrasser Geno. C’est alors qu’il vit qu’Esperanza était à son tour victime du même jeu d’équipe vicieux de la part des monstres. Hors de question que je les laisse faire cette fois. Sa morsure le faisait souffrir mais son dévouement envers autrui était source de force. Il se mit à courir aussi vite que ses jambes ne lui permettaient et parvint à pulvériser un croque mitaine juste avant qu’il ne saute sur la fillette.

Malgré cet acte à la fois classe et héroïque, le nombre de monstres était trop important pour qu’Edmond ne puisse tous les stopper avant qu’ils ne s’en prennent à la fillette. Cependant il fut soulager de voir qu’elle parvint à éliminer de ceux qui la martyrisaient. C'est alors qu'Edmond releva légèrement les yeux et vit que plusieurs autres monstres arrivaient dans le dos d’Esperanza, cinq à vue de nez. Il s’apprêtait à lui dire mais lorsqu’il voulu tendre le bras dans la direction des monstres, une douleur cinglante lui parcouru le bras. Cette foutue morsure était douloureuse. La fillette se rapprocha d’Edmond, comme inquiète pour ce dernier. Lorsqu’elle vit que d’autres monstres arrivaient dans le dos d’Edmond.


« Espe ! Derrière toi. »
« Edmond ! Derrière toi. »

Quoi ? Edmond fit volte-face…La situation semblait s’envenimer de seconde en seconde, trois hanteurs se tenaient maintenant face au couple d’enfant… sans compter les quelques monstres derrière eux.
Non…nonnonononononon ! Que faire ? Je peux pas me battre et on est encerclés. Espe ne pourra pas tous les vaincre toute seule, il faut que…


« Toi là-bas ! On a besoin d’aide ! MAINTENANT !!! »

Lança t-il à l’autre fillette aux cheveux roses.

Spoiler:
 
Sujet: Re: Le premier étage...
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un couple en plein ébat tombe du premier étage
» Harry Roselmack : Premier JT ce soir à 20 heures
» Sarkozy, premier bilan
» Quizz Beauté "mon premier, mon dernier"
» TD Premier quadri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG : Alfera RPG :: Zone de Repos [HRP] :: Archives :: Archives Events :: La Tour du Magicien-